« Quand il y a une consommation volontaire de drogue, il doit y avoir automaticité d’un procès. »
Suite à mon intervention à l’Assemblée nationale dans l’hémicycle concernant l’irresponsabilité pénale prononcée dans l’affaire Sarah Halimi, j’ai répondu aux questions de la journaliste de LCP.