Juin 2020

Mes chers Amis,

Notre pays fait face à des bouleversements inédits dans lequel les situations dramatiques s’enchainent sans discontinuer. Après les attentats terroristes, les catastrophes climatiques, les mouvements sociaux inégalés des gilets jaunes ou les grèves, c’est maintenant la crise sanitaire du Coronavirus qui bouscule profondément nos modes de vie.

Pourtant, grâce à vos efforts, nous sortons lentement de cette épidémie qui appelle à la plus grande vigilance car le virus est toujours là, alors soyez prudent !

Désormais, c’est la redoutée et attendue crise économique qui impactera durablement le monde et nos modèles sociaux-économiques. Nous devons en être conscients. Aujourd’hui, si l’accompagnement de nos petites entreprises est une priorité, elle impose une nouvelle réflexion qui passera par une croissance plus respectueuse de notre environnement.

Mais ce que je redoute le plus, c’est la crise sociale qui se profile des mois à venir qui touchera très durement les plus fragiles d’entre nous, notamment les plus jeunes ! Nous devons tout faire pour ne pas sacrifier cette génération de 800 000 jeunes diplômés et formés qui seront confrontés à de très grandes difficultés à partir de la rentrée prochaine.

Nos gouvernants, s’ils ont su faire preuve de réactivité, sont en train d’être dépassés par une nouvelle forme de crise sociétale, encore bien plus puissante. Elle est celle des institutions, celle de l’identité, celle de l’autorité de l’Etat, celle qui remet en cause ce que nous sommes : des citoyens français, fiers de leur pays, la France, somme toute profondément attachés aux valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité, de Fraternité et de Laïcité !

Le Président de la République, et je le dénonce depuis le début du mandat, dans sa vision communautariste à l’anglo-saxonne porte et portera une lourde responsabilité dans la défiance actuelle ! Comment peut-on accepter de voir remis en cause notre Etat-Nation, notre France, de la sorte ? Comment peut-on accepter de voir les Français s’opposer les uns aux autres ? Comment peut-on accepter de voir critiquer nos institutions et en particulier nos policiers et nos gendarmes ?

Véritable incarnation de notre vivre ensemble, ils sont la force au service de la loi, qui protège chacun de nous. En Bleu, à côté des soignants en Blanc, et des pompiers en Rouge, ils forment ce troisième pilier indispensable de notre Etat républicain. A force de les affaiblir, c’est tout l’édifice d’une République qui nous rassemble, qui se fragilise ! Il est de notre devoir de leur témoigner notre soutien et notre reconnaissance.

Je continuerai à les défendre, à vous défendre, et à vous représenter fort de la confiance que vous me témoignez toujours plus nombreux. Vive la République, Vive La France !

Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin !
Eric PAUGET.

Malgré la crise sanitaire,
mon activité continue sur la circonscription

 

 

 

Un déconfinement responsable devait s’appuyer sur la
réalité de nos territoires.

J’ai donc plaidé pour un déconfinement territorialisé qui
s’appuie sur les réalités locales car j’estime qu’il n’est pas
responsable de pénaliser la reprise de l’activité
économique ou sociale dans nos zones vertes.

 

 

 

Prévention, les Drives Masque

A Biot, puis à Antibes Juan-les-Pins, c’est aux côtés de Jean-
Pierre Dermit et de Jean Leonetti que j’ai témoigné mon soutien
aux bénévoles distributeurs de masque de protection.

Ma visite à Biot
Ma visite à Antibes Juan-les-Pins

Précaution, le Drive Test
Le 27 avril, j’étais à Vallauris Golfe-Juan pour visiter le Drive
Test de dépistage installé par Michelle Salucki.

 

 

 

 

Ma visite à Vallauris Golfe-Juan

 

Rentrée scolaire
Pour la rentrée, je me suis rendu à l’école de la Fontonne
d’Antibes et j’ai pu accompagner Gérald Lombardo au
Rouret pour saluer le personnel et les enfants de retour
en classe dans le respect des règles sanitaires.
• Ma visite à Antibes
• Ma visite au Rouret

 

 

 

 

 

Reprise des Cafés du Député
La future levée de l’Etat d’urgence sanitaire, va nous permettre de relancer prudemment nos Cafés du Député. Ainsi, je vous propose de nous retrouver autour d’un café dès le 10 juillet à Juan-les-Pins, pour partager vos préoccupations.

 

 

Des masques pour tous, Mon exigence au nom du principe de précaution sanitaire.

 

Autoriser la vente de masques en Pharmacies au nom du principe de précaution sanitaire. Soucieux d’assurer un approvisionnement raisonnable de nos concitoyens lors du déconfinement, j’avais demandé à Edouard Philippe d’autoriser nos pharmacies à commercialiser ces masques de protection,

Encadrer le prix des masques, car si la santé n’a pas de prix, eux en ont un ! Afin d’éviter que certains vendeurs profitent du contexte sanitaire pour proposer ces articles à des prix inacceptables, j’avais proposé au Ministre de l’Économie d’encadrer les prix de vente des masques par décret, et je le remercie d’y avoir procédé. En savoir plus…

 

• Ma lettre au Premier ministre du 19 avril
• Ma proposition de résolution du 23 avril
• L’Arrêté du Premier ministre du 26 avril

 

Promouvoir des Masques Bio fabriqués en France.

 

Mon intervention sur Azur TV et mon courrier, m’ont permis d’interpeller le Président de la République sur l’intérêt des masques biodégradables. Si je crois que la filière écologique du chanvre rime avec opportunité économique pour la France qui en est le premier producteur mondial, j’estime qu’une production locale d’équipements agrées et fabriqués en France, constitue une source de relocalisation et d’approvisionnement stratégique pour notre pays !

 

Ma lettre à Emmanuel Macron

 

 

La crise du Covid-19, ne doit pas cautionner les incivilités ou d’éventuelles dérives sécuritaires.

 

#POLLUTION : Masques et gants jetés par terre, ma proposition de loi pour réprimer ces incivilités.
Ces actes inqualifiables induisent des risques sanitaires et environnementaux importants.

J’ai donc déposé une proposition de loi renforçant la répression des dépôts sauvages de gants et de masques usagés dans l’espace public punissable d’une amende de 300 euros, d’une peine de travaux d’intérêts généraux et d’un stage de sensibilisation environnemental.

Je remercie la Ministre de la transition écologique d’avoir renforcé les sanctions contre ces infractions.

• Proposition de loi contre les incivilités

Mon intervention sur LCI

 

 

PRISON : Le coronavirus ne peut pas être une variable
d’ajustement à l’emprisonnement.

A l’Assemblée nationale, j’ai interrogé la Garde des Sceaux sur les dangereuses dérives d’une Justice qui libère 6800 détenus, et qui refuse d’emprisonner 7000 condamnés, faute de Covid. Mon intervention en vidéo

Soutien républicain à nos policiers.
Le 12 juin dernier, je me suis rendu au Commissariat de Police d’Antibes afin de renouveler mon soutien aux policiers, car j’estime que la défiance de nos forces de sécurité intérieures sur fond de racisme est injuste et malsaine à la fois. En savoir plus …

 

 

 

 

 

 

Défendre les professionnels, vos emplois et l’économie touristique.

Mon courrier de soutien aux 750 hôteliers, restaurateurs et plagistes de ma circonscription pour leur rappeler mon entière disponibilité et mon attention particulière envers leur secteur vital pour l’économie et l’emploi. Mon courrier du 14 avril 2020

J’ai demandé au Gouvernement de privilégier une exonération des charges pour éviter que des fermetures administratives ne se transforment en fermetures définitives car j’estime que leurs pertes irremplaçables ne leur auraient pas permis d’honorer un simple report.

Je remercie l’exécutif de m’avoir entendu sur ces suppressions de charges et d’avoir accepté ma demande d’exonération des redevances domaniales des restaurants de plages, vu que leur activité repose sur la seule période estivale. En savoir plus…

 

 

Garantir les revenus des propriétaires
Le ralentissement économique, a entraîné des incidents de paiement des loyers commerciaux. Or ces versements sont indispensables pour les petits propriétaires frappés par de graves difficultés financières. Ma question au Ministre

 

Ma proposition de loi pour une TVA HCR à 5,5%.
Dans le cadre d’un plan de relance spécifique de la filière, j’ai invité le Ministre de l’économie à abaisser temporairement la TVA à 5,5% pour les hôtels et les restaurants car j’estime que l’impact des faillites et des pertes d’emplois serait bien plus lourd que l’incidence de cette mesure. En savoir plus…

Mon intervention auprès du Ministre de l’Economie
Mon intervention auprès du Ministre du Tourisme

Un statut pour les INTERMITENTS du Tourisme
Le confinement et la fermeture des frontières bouleversent le tourisme et menacent nos travailleurs saisonniers et leurs régimes d’indemnisation chômage. Aussi, j’ai interpellé la Ministre du Travail sur l’urgence de considérer le cas particulier de ces intermittents du tourisme. Ma question à la Ministre…

Accompagner le PARATOURISME Vu les conséquences dramatiques du confinement sur les activités touristiques dont la saison estivale est aujourd’hui compromise, j’ai alerté les Ministres de l’Economie, du Tourisme et des Sports sur ce secteur exclu du périmètre d’accompagnement de l’Etat. Mon courrier au Ministre de l’Economie…

 

#SOLIDARITE,
Tous unis face aux crises du Coronavirus

 

14 Juillet : Reconnaissance de la Nation à nos soignants
Le Coronavirus nous a rappelé toute l’importance de ceux qui se battent pour sauver au péril de leur vie. Le courage et le dévouement de ces soldats en blouse blanche forcent le respect.

Considérant que leurs mérites n’ont pas de prix, j’ai déposé une Proposition de Résolution le 20 avril dernier pour rendre un hommage solennel à notre Armée Blanche lors de la Fête Nationale du 14 juillet. En ce 13 mai, je veux remercier le chef de l’Etat qui vient d’entendre cet appel à la reconnaissance de la Nation qui appelle à une juste revalorisation de leurs salaires.
• Ma proposition de résolution

 

 

 

 

 

Reversons les amendes du confinement aux associations caritatives !
A l’occasion de la journée internationale de lutte contre la Faim du 15 juin, et compte tenu de la crise sociale grandissante, j’ai alerté le Premier ministre sur l’obligeante nécessité de soutenir l’engagement de nos associations caritatives en leur reversant le produit des amendes du confinement.
• Mon intervention en vidéo…
• Mon courrier au Premier ministre

 

 

 

 

 

Solidarité Animale

Malgré le confinement, je me suis rendu au Refuge Jean Duflos d’Antibes, afin d’apporter mon soutien aux bénévoles et a cette petite équipe professionnelle, passionnée et dévouée à la défense de la cause animale
En savoir plus…

 

 

 

 


 

 

La crise inédite de Coronavirus qui frappe durement notre pays nous oblige à la plus grande vigilance.

 

Avant toute chose je souhaite vous rappeler les mesures gouvernementales essentielles qui permettent de nous protéger mutuellement. Restons chez nous, lavons-nous les mains et respectons une distance de sécurité d’un mètre car ces gestes simples sauvent des vies. Par ailleurs, je veux avoir une pensée pour toutes les victimes et les familles meurtries par ce virus.

Je veux également témoigner mon entière reconnaissance et mon total soutien à tous ces combattants qui nous défendent ; soignants, personnels médicaux mais aussi policiers, pompiers, militaires et à tous ceux qui nous permettent simplement de vivre.

Le contexte exceptionnel ne doit pas m’empêcher de défendre vos intérêts ou de répondre à vos inquiétudes au moment où vous en avez le plus besoin. Ainsi, mon engagement politique s’est adapté aux impératifs sanitaires et sécuritaires du confinement qui s’imposent à chacun.

Même si de nombreuses questions apparaissent sur la gestion de cette crise, l’heure n’est pas à la polémique mais a l’unité de notre nation afin de faire face tous ensemble à cette catastrophe sanitaire. Plus tard, le temps des questions et des responsabilités viendra.

Je sais que nous vaincrons et que nous ressortirons tous ensemble plus forts de cette crise sanitaire et économique. Il sera alors temps de tirer les leçons de cette épreuve et de réfléchir à une meilleure harmonisation de notre Europe de la santé qui permettra de retrouver notre souveraineté sanitaire et avec bienveillance, de repenser notre modèle de société.

Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin !

Eric PAUGET.

Malgré la crise sanitaire, mon activité parlementaire continue.

 

Ehpad : Ma proposition de loi instaurant un taux d’encadrement minimu

m des personnes âgées en personnel soignant du 25 février.

En savoir plus…

Retraites : Ma proposition de loi du 3 mars 2020 visant à lutter contre la fraude aux retraites françaises versées à l’étranger.

En savoir plus…

Endométriose : A l’occasion de la journée internationale des droits de la Femme du 8 Mars, j’ai interpellé le Gouvernement sur ce risque sous-estimé. En savoir plus…

 

 

 

Assemblée Nationale : Une activité parlementaire qui s’adapte aux exigences sanitaires du Coronavirus.
L’épidémie de Coronavirus conjuguée aux exigences du confinement affectent le fonctionnement de l’Assemblée Nationale. Néanmoins, face à l’urgence j’ai voté par délégation les mesures d’urgence sanitaires présentées les 21 et 22 mars dernier par le Gouvernement. Enfin, je participe aux réunions parlementaires de groupe par audioconférence et le dispositif de vidéoconférence de l’Assemblée nationale, me permet d’assister à la Commission des affaires économiques.

La prévention humanitaire au cœur de la crise du Covid-19.

 

Au nom du principe de précaution sanitaire, réquisitionnons les stocks français de Chloroquine. Ma lettre adressée au Président de la République.

Les résultats encourageants des traitements à base de Chloroquine m’ont poussé à interpeller Emmanuel MACRON le 22 mars dernier. J’ai proposé de protéger ces stocks en procédant à leur réquisition sans délais et je remercie M. le Premier ministre d’avoir interdit l’exportation de cette molécule. En savoir plus…

#SOLIDARITE : Reverser le produit des amendes du confinement aux bénévoles du secteur humanitaire

L’engagement des bénévoles du milieu associatif force l’admiration. Aussi j’ai demandé au Gouvernement de reverser le produit de ces amendes aux associations humanitaires qui participent à cet effort de guerre.

En savoir plus…

L’appel au télétravail, pour une sécurisation sanitaire de notre activité économique.

Dès le 25 février dernier, j’ai appelé nos entreprises à recourir au télétravail car cette politique d’entreprise constitue un véritable outil de prévention sanitaire et économique adapté à la menace du Coronavirus.

En savoir plus…

Une sécurité renforcée, garante de notre sûreté sanitaire.

 

Ma question du 20 mars pour une habilitation des policiers municipaux et des militaires de la force sentinelle aux contrôles du confinement.
Trop de nos concitoyens n’ont pas pris la mesure de cette menace inconnue et invisible du Covid-19 qui nous oblige à la plus grande prudence. Aussi, j’ai demandé à Christophe CASTANER d’habiliter nos agents de police municipale et nos militaires au contrôle des infractions du confinement et je le remercie de les avoir autorisés à y participer. En savoir plus…

Un équipement sanitaire de protection pour nos forces de sécurité intérieure, mon intervention du 25 mars auprès du ministre de l’intérieur.
La France a été placée en confinement strict pour limiter la propagation du Covid-19. Le dispositif de contrôle du confinement mobilise 100 000 forces de l’ordre dépourvues de protections sanitaires. J’ai donc interpellé M. le ministre de l’intérieur sur la nécessité d’équiper nos forces de l’ordre de ces protections.
En savoir plus…

 

Accompagner les professionnels pour éviter qu’une crise économique ne s’ajoute à la crise sanitaire.

 

Défiscalisons les heures supplémentaires liées au Coronavirus

Le Coronavirus affaiblit l’économie française. Face à cette menace, le Gouvernement a autorisé l’allongement du temps de travail hebdomadaire à 60 heures. Cette mobilisation appelle à la reconnaissance des efforts consentis. J’ai donc proposé à Monsieur Gérald DARMANIN de défiscaliser ces heures supplémentaires versées aux salariés participant à cet effort de guerre sanitaire.

En savoir plus…

Des solutions pour les Indépendants lourdement impactés

L’arrêt de l’activité est aujourd’hui synonyme de perte sèche pour les professions libérales et les indépendants. J’ai proposé à Monsieur Bruno Le Maire d’accorder une indemnité compensant leur perte de gains correspondant à un mois de revenus. Ce coût serait supporté par les régimes sociaux de ces professions.

Obligés de rester ouverts faute de soutien économique, nos artisans des métiers de bouche ont besoin d’un accompagnement spécifique

Notre économie souffre et nombre d’entreprises sont contraintes de cesser leur activité. Pourtant les secteurs considérés comme essentiels à la vie de la nation doivent rester ouverts faute d’accompagnement. J’ai demandé au ministre de l’économie d’adapter nos dispositifs économiques aux difficultés de ces artisans. En savoir plus…

Plus de lisibilité pour un meilleur soutien économique des TPE/PME frappées par le Covid-19

La gravité de la situation sanitaire renforce les préoccupations des dirigeants des PME-TPE françaises. Face à ces inquiétudes, j’ai demandé à Monsieur Bruno Le Maire de clarifier les modalités d’accès à ces dispositifs qui préparent la reprise. En savoir plus…

 

En permanence à vos côtés.

 

Face au Covid-19, mon engagement politique doit s’adapter aux impératifs sanitaires et sécuritaires du confinement qui s’impose à chacun. En responsabilité, j’ai fermé ma permanence parlementaire afin de limiter le risque de propagation du Coronavirus.

 

Le principe de précaution sanitaire et le confinement m’obligent à également reporter « Le Café du Député » initialement prévu ce mois-ci à Juan-les-Pins. Les mêmes raisons me

conduisent aussi à déplacer notre « Rencontre de la Septième » avec le Député européen François-Xavier BELLAMY.

Enfin j’ai choisi de faire passer mon équipe parlementaire au télétravail afin de rester à votre écoute durant cette période difficile. Néanmoins fidèle à votre confiance, je reste totalement mobilisé pour vous soutenir et vous accompagner dans ces moments particuliers qui nous appellent à la prudence et à la bienveillance avec les nôtres.